Le 25 août…Libération de Paris

bonjour169.gif

***
*
Le 25 août 1944
la deuxième DB
entre dans
Paris

***
*

0a000.jpg

***
*

Commandée par le Général Leclerc,  elle avance par l’Arc de Triomphe et les Champs Elysées.

La  capitale est alors commandée par le général allemand Von Choltitz ; qui vient de prendre son commandement 16 jours auparavant et a refusé de détruire Paris, ainsi qu’Hitler lui en avait donné l’ordre.

Le 25 août...Libération de Paris dans Europe 0a00A 12h30 le drapeau français flotte au sommet de la Tour Eiffel. 

Le général donne l’ordre  aux soldats allemands de l’hôtel  Meurice (où il résidait) de se défendre jusqu’à la dernière cartouche s’ils se trouvaient attaqués par des FFI ; il ne veut se rendre qu’à l’armée régulière.

«  Le général est assis derrière une longue table dans l’angle d’une petite pièce…Dietrich Von Choltitz, la tête dans les mains, parait perdu dans ses pensées.
Devant lui dans la doublure de soie de sa casquette posée sur la table, se trouve l’étui contenant le petit pistolet qu’il remettra dans quelques instants à ses vainqueurs
 » – Dominique Lapierre -

« Soudain la porte s’ouvrit, raconte Choltitz de son côté, et un civil surexcité, le doigt sur la détente d’une mitraillette, bondit dans mon bureau.
Il braque son arme sur moi, en criant à plusieurs reprises :
- Sprechen deutsch ?
Je répondis tranquillement
Probablement mieux que vous ! ».

0a0 dans HistoireLe lieutenant Karcher
se fait remettre le drapeau à croix gammée,
installé au balcon,
puis téléphone à son père pour lui annoncer le plus naturellement du monde qu’il était arrivé à Paris et qu’il venait de capturer un général allemand.

C’est à la gare Montparnasse que le général Leclerc fera signer la reddition à 15h30.

« Vouloir décrire ce qu’est Paris aujourd’hui revient à vouloir peindre en noir et blanc un coucher de soleil dans le désert » ; écrivit un correspondant de guerre.

 

 

barrecoeur149.gif

 

Autres 25 août

- 218 avant J.C. le général carthaginois Hannibal traverse le Rhône
- 1704 : les britanniques s’emparent de Gilbratar
- 1920 : fin de la bataille de Varsovie

Naissances

- 1841 : Emil Kocher (chirurgien suisse)
- 1917 : Mel Ferrer (acteur américain)
- 1935 : Ricet Barrier (chanteur français)

Décès

- 1270 : Louis IX (roi de France)
- 1908 : Henri Becquerel (Nobel français de physique en 1903)
- 2001 : Philippe Léotard (comédien français).

5294701kpyd7jl1111.gif

0 commentaire à “Le 25 août…Libération de Paris”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


BIENVENUE

Osee 3
est le troisième volet
d'un blog-actualité
Aujourd'hui-Hier
osee/osee2
Merci pour vos avis
(Commentaires)
Fraternellement vôtre

Auteur:

osee3

Articles récents

Sérénité

Tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même.
Nulle retraite n'est plus tranquille ni moins troublée pour l'homme que celle qu'il trouve en son âme.
Marc-Aurele

POLITIQUE

La politique est l'art d'obtenir
de l'argent des riches
des suffrages des pauvres
sous prétexte des les protéger les uns des autres.

MONDIALISATION

Souhaitez-vous une politique
une économie avec

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

PAIX

De leurs épées
ils forgeront des socs
Et de leur lances
des serpes.
Une nation ne tirera plus
l'épée contre une autre,
Et l'on ne s'entraînera plus à la guerre.
ANC. TEST.
(Isaîe,II,4)

Mère

Dieu n'aurait pu être partout et, par conséquent, il créa les mères. (Proverbe juif)

COMPRENDRE

Tu veux comprendre Dieu
mais d'abord comprend l'homme
Je t'en défie
Allons ! définis, classe, nomme
L'être mystérieux
que tu portes en toi
Scrute avec ton regard
flaire avec ta narine
Fouille-toi,
tire-toi l'homme de la poitrine
Et mets-le sur la table
et penche-toi pour voir
Ce que c'est que ce monstre
éblouissant et noir !
Qu'en dis-tu ?
Te plaît-il que nous parlions de l'homme ?
Es-tu flamme et génie ?
es-tu bête de somme ?
Dis, parle. Oh ! quel spectacle étrange que ceci :
Un dieu monstre,
un esprit par la chair obscurci,
Vivant, comme debout
sur le tranchant d'un glaive,
Entre l'ombre qui monte
et l'aube qui se lève,
Du ciel
dans le fumier toujours précipité
Et d'une extrémité dans l'autre extrémité
Et ramené sans cesse
au point dont il dévie
Par l'oscillation lugubre de la vie.
HUGO

DEPUTE

Célèbre réplique lancée à l'Assemblée nationale par un député qu'un collègue traitait d' "imbécile" :
Dans ce cas, vous pouvez voter pour moi. Je suis qualifié pour vous représenter !

août 2009
L Ma Me J V S D
    sept »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31