• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 2 septembre 2009

Archives pour 2 septembre, 2009

Le 2 septembre…Claude Barma

*

Le 2 septembre 1992
disparaissait
Claude BARMA

*

0aab00.jpg

*

Né le 3 novembre 1918 à Nice
après des études d’ingénieur électricien
il entre à la télévision
dont il est un des pionniers en tant que réalisateur-scénariste
.

*

Après sa 1ère dramatique en 1946,   »Chambre 33 » , il réalisera de nombreuses premières dont :
-  le 24 février 1950 premier direct télévisuel en retransmettant une pièce de Marivaux,  jouée à la Comédie Française , « Les jeux de l’amour et du hasard« ;
- 1950 premier feuilleton télé « Agence nostradamus »
- technique des gros plans, afin que le téléspectateur se sente en intimité avec le « héros » dans la série « En votre Âme et Conscience » de Desgraupes et Dumayet.

Le 2 septembre...Claude Barma dans Television 0aab10Après ses adaptations de 3 pièces de Shakespeare
( Macbeth/1959 – Hamlet/1960 – Othello/1962)
il réalisera un gros travail esthétique d’éclairage pour 

Belphégor
célébrissime feuilleton qui passionna la France entière ; nouvellement bien équipée en récepteurs devenus plus abordables.

0aab81 dans TelevisionMais le grand public a surtout apprécié-plébiscité  
« Les enquêtes du Commissaire Maigret » ;
série culte pour laquelle il réalisa 45 épisodes de 1967 à 1982
.
Pour ma part, j’avoue avoir eu un faible pour la rigoureuse sobriété de son adaptation du roman de Maurice Druon :
« Les rois maudits« 

(programmée en plusieurs épisodes attendus avec impatience en 1972.)

Claude Barma, (avec ses camarades pionniers  Desgraupes, Dumayet, Barrère etc…), était un grand monsieur de la télévision. Quand on pense aux programmes que nous  préparaient ces pionniers…chaque semaine et pour Noel… que l’on réfléchit sur les idioties dont on abreuve les téléspectateurs aujourd’hui…on ne peut qu’espérer voir certaines émissions sortir des archives…pour récupérer un peu de QI !

 

 

barresosoe.gif 
*

Autres 2 septembre
***
*

- 0909 : fondation de l’Abbaye de Cluny en Bourgogne
- 1966 : grand incendie de 5 jours qui détruit Londres
- 1781 : fondation de la ville de Los Angeles

Naissances

- 1858 : Wilhelm Ostwald (chimiste allemand)
- 1914 : Jean Pictet (juriste suisse)
- 1924 : Henri Krasucki (syndicaliste français)

Décès

- 1764 : Nathaniel Bliss (astronome britannique)
- 1865 : William Rowan Hamilton (mathématicien-physicien astronome irlandais)
- 1910 : Henri Rousseau (douanier et peintre français
).

 

                                              ademainn.gif

 


BIENVENUE

Osee 3
est le troisième volet
d'un blog-actualité
Aujourd'hui-Hier
osee/osee2
Merci pour vos avis
(Commentaires)
Fraternellement vôtre

Auteur:

osee3

Articles récents

Sérénité

Tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même.
Nulle retraite n'est plus tranquille ni moins troublée pour l'homme que celle qu'il trouve en son âme.
Marc-Aurele

POLITIQUE

La politique est l'art d'obtenir
de l'argent des riches
des suffrages des pauvres
sous prétexte des les protéger les uns des autres.

MONDIALISATION

Souhaitez-vous une politique
une économie avec

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

PAIX

De leurs épées
ils forgeront des socs
Et de leur lances
des serpes.
Une nation ne tirera plus
l'épée contre une autre,
Et l'on ne s'entraînera plus à la guerre.
ANC. TEST.
(Isaîe,II,4)

Mère

Dieu n'aurait pu être partout et, par conséquent, il créa les mères. (Proverbe juif)

COMPRENDRE

Tu veux comprendre Dieu
mais d'abord comprend l'homme
Je t'en défie
Allons ! définis, classe, nomme
L'être mystérieux
que tu portes en toi
Scrute avec ton regard
flaire avec ta narine
Fouille-toi,
tire-toi l'homme de la poitrine
Et mets-le sur la table
et penche-toi pour voir
Ce que c'est que ce monstre
éblouissant et noir !
Qu'en dis-tu ?
Te plaît-il que nous parlions de l'homme ?
Es-tu flamme et génie ?
es-tu bête de somme ?
Dis, parle. Oh ! quel spectacle étrange que ceci :
Un dieu monstre,
un esprit par la chair obscurci,
Vivant, comme debout
sur le tranchant d'un glaive,
Entre l'ombre qui monte
et l'aube qui se lève,
Du ciel
dans le fumier toujours précipité
Et d'une extrémité dans l'autre extrémité
Et ramené sans cesse
au point dont il dévie
Par l'oscillation lugubre de la vie.
HUGO

DEPUTE

Célèbre réplique lancée à l'Assemblée nationale par un député qu'un collègue traitait d' "imbécile" :
Dans ce cas, vous pouvez voter pour moi. Je suis qualifié pour vous représenter !

septembre 2009
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930