Le 4 novembre…Stendhal

Le 4 novembre 1838
*
STENDHAL
commence
La Chartreuse de Parme

*

0a.gif

*

Né le 23 janvier 1783 dans une famille bourgeoise de Grenoble, orphelin de mère à huit ans, engagé dans l’armée en 1800, il commence sa vie d’adulte comme fonctionnaire administratif militaire. Il fera la campagne de Russie de 1812. Tous ces évènements lui serviront pour ses textes.

*

0a23.jpg0a31.jpg0a22.jpg0a51.jpg0a4.jpg

*

Il connaît une période difficile, après la mort de son père, mais introduit dans les cercles littéraires il commence à écrire.
Après son premier roman,   Amance (1827), il connaît un beau succès avec « Le Rouge et le Noir ».
Dans ce livre, (souvent étudié au collège), le héros Lucien Sorel campe la mentalité de l’époque d’un jeune ivre d’ambition.

Nommé consul à Trieste (puis à Civitacchia)  il peut assouvir sa passion pour l’Italie, sa Peinture et son Opéra…dont il deviendra un spécialiste, un critique… tout en écrivant plusieurs ouvrages sur ces sujets.

*

 0a5.gif

*

Pour les spécialistes son Chef d’oeuvre est « La Chartreuse de Parme ».
Même Balzac en a fait l’éloge !…ce qui flattait beaucoup l’auteur épris de style resserré et réaliste comme Honoré et Zola.

Les héros de Stendhal sont tous jeunes, romantiques, avec des sentiments  forts et des rêves de gloire.
Les romans affichent toujours le réalisme de la société tout en s’attachant à décrire avec précision la complexité psychologique des personnages.
L’auteur s’attarde peu sur la description des lieux ou des acteurs mais apporte beaucoup de modernité et d’originalité avec la « focalisation interne ».
Ainsi le récit est conduit par un des protagonistes de l’histoire.
Cette restriction de champ amène des monologues intérieurs qui coupent les paragraphes et donnent un rôle secondaire au narrateur.

Stendhal a quitté ce monde dans la nuit du 22 au 23 mars 1842, victime d’une crise cardiaque. Il est enterré au cimetière de Montmartre.

*

0a91.jpg

*

Le 4 novembre...Stendhal dans Ecrivains barra999

*

Autres 4 novembre

*

- 1848 : promulgation de la II° République
- 1879 :James J. Ritty invente la caisse enregistreuse
- 1922 : Howard Carter découvre la tombe de Toutankhamon

Naissances

- 1868 : la Belle Otéro (chanteuse, danseuse courtisane de la Belle Époque)
- 1922 : Benno Besson (homme de théâtre suisse)
- 1940 : Marlène Jobert (actrice française)

Décès

- 1847 : Felix Mendelssohn Bartholdy (compositeur allemand)
- 1924 : Gabriel Fauré (compositeur français)
- 2005 : Nadia Anjuman (poétesse afghane – http://osee.unblog.fr/2009/10/06).

 

abonamicalement.gif

0 commentaire à “Le 4 novembre…Stendhal”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


BIENVENUE

Osee 3
est le troisième volet
d'un blog-actualité
Aujourd'hui-Hier
osee/osee2
Merci pour vos avis
(Commentaires)
Fraternellement vôtre

Auteur:

osee3

Articles récents

Sérénité

Tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même.
Nulle retraite n'est plus tranquille ni moins troublée pour l'homme que celle qu'il trouve en son âme.
Marc-Aurele

POLITIQUE

La politique est l'art d'obtenir
de l'argent des riches
des suffrages des pauvres
sous prétexte des les protéger les uns des autres.

MONDIALISATION

Souhaitez-vous une politique
une économie avec

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

PAIX

De leurs épées
ils forgeront des socs
Et de leur lances
des serpes.
Une nation ne tirera plus
l'épée contre une autre,
Et l'on ne s'entraînera plus à la guerre.
ANC. TEST.
(Isaîe,II,4)

Mère

Dieu n'aurait pu être partout et, par conséquent, il créa les mères. (Proverbe juif)

COMPRENDRE

Tu veux comprendre Dieu
mais d'abord comprend l'homme
Je t'en défie
Allons ! définis, classe, nomme
L'être mystérieux
que tu portes en toi
Scrute avec ton regard
flaire avec ta narine
Fouille-toi,
tire-toi l'homme de la poitrine
Et mets-le sur la table
et penche-toi pour voir
Ce que c'est que ce monstre
éblouissant et noir !
Qu'en dis-tu ?
Te plaît-il que nous parlions de l'homme ?
Es-tu flamme et génie ?
es-tu bête de somme ?
Dis, parle. Oh ! quel spectacle étrange que ceci :
Un dieu monstre,
un esprit par la chair obscurci,
Vivant, comme debout
sur le tranchant d'un glaive,
Entre l'ombre qui monte
et l'aube qui se lève,
Du ciel
dans le fumier toujours précipité
Et d'une extrémité dans l'autre extrémité
Et ramené sans cesse
au point dont il dévie
Par l'oscillation lugubre de la vie.
HUGO

DEPUTE

Célèbre réplique lancée à l'Assemblée nationale par un député qu'un collègue traitait d' "imbécile" :
Dans ce cas, vous pouvez voter pour moi. Je suis qualifié pour vous représenter !

novembre 2009
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30