Le 21 avril…RACINE

*

Le 21 avril 1699
mourait

Jean RACINE

*

0a74.jpg0a66.jpg0a87.jpg

 

*

Né dans une famille de petits notables et d’écrivains,
orphelin à l’âge de trois ans (mère décédée en 1641, père en 1643),
il est recueilli par ses grands-parents, jusqu’à la mort de son grand-père (1649)
puis suit celle-ci  qui entre au couvent de Port-Royal, où sa marraine est religieuse.

Après une solide éducation janséniste…
(courant qui divise les êtres entre les nantis de la Foi et les autres)
dont il se servira pour camper Phèdre
« Chrétienne à qui la grâce aurait manqué »
il se lancera dans le théâtre…art que les Jansénistes méprisaient.

Après une vaine tentative de concilier une vie ecclésiastique et ses aspirations littéraires…il se consacra entièrement à l’écriture.

*

 0a205.jpg

*

Pensionné du roi (1660) grâce à des odes :
- la Convalescence du Roi
- la Renommée aux Muses
-
la Nymphe de la Seine
reçu à la Cour après un poème à l’éloge de Louis XIV (1664), il devra attendre 1965 et son
Alexandre le Grand pour obtenir son premier succès.

Beaucoup suivront…le fâchant avec Port Royal.

*.

 0a304.jpg

*

Voici le fait. Depuis quinze ou vingt ans en çà,
Au travers d’un mien pré certain ânon passa,
S’y vautra, non sans faire un notable dommage,
Dont je formai ma plainte au juge du village.
Je fais saisir l’ânon. Un expert est nommé,
A deux bottes de foin le dégât estimé.
Enfin, au bout d’un an, sentence par laquelle
Nous sommes renvoyés hors de cour. J’en appelle.
Pendant qu’à l’audience on poursuit un arrêt,
Remarquez bien ceci, madame, s’il vous plaît,
Notre ami Drolichon, qui n’est pas une bête,
Obtient pour quelque argent un arrêt sur requête,
Et je gagne ma cause. A cela, que fait-on ?
Mon chicaneur s’oppose à l’exécution.
Autre incident ; tandis qu’au procès on travaille,
Ma partie en mon pré laisse aller sa volaille.
Ordonné qu’il sera fait rapport à la cour
Du foin que peut manger une poule en un jour :
Le tout joint au procès enfin, et tout chose
Demeurant en état, on appointe la cause,
Le cinquième ou sixième avril cinquante six.
J’écris sur nouveaux frais. Je produis, je fournis,
De dits, de contredits, enquête, complusoires,
Griefs et faits nouveaux, baux et procès-verbaux.
J’obtiens lettres royaux, et je m’inscris en faux.
Quatorze appointements, trente exploits, six instances,
Six-vingt productions, vingt arrêts de défenses,
Arrêt enfin. Je perds ma cause avec dépens,
Estimés environs cinq à six mille francs.
Est-ce la faire droit ? Est-ce-là comme on juge ?
Après quinze ou vingt ans ! Il me reste un refuge :
La requête civile est ouverte pour moi,
Je ne suis pas rendu. Mais vous, comme je vois,
Vous plaidez ?

Chicanneau – Les Plaideurs 
Acte premier – scène VII
RACINE

*

0a211.jpg

*

Racine aurait fait un curieux ecclésiastique…vu son penchant pour les femmes…au moins 20 maîtresses et 17 enfants illégitimes !
Cette infidélité notoire et impénitente entraîna, finalement, la disgrâce du Roi.

Il est courant de dire que nos deux grands dramaturges étaient très différents :
Corneille peignant les hommes tels qu’ils devaient être,
Racine les décrivant tels qu’ils étaient…c’est-à dire dominés par une passion, fatalité qui détruit… s’ils ne sont pas pourvu de la grâce divine (influence du jansénisme).

 *

0a251.jpg

*
Article complémentaire
http://estcepossible.unblog.fr
*

Autres 21 avril

*

- 1938 : 1ère parution de Spirou
- 1943 : Création du FC Nantes
- 1944 : Droit de vote des femmes en France

Naissances

- 1816 :Charlotte Bronté (femme de lettres britannique)
- 1828 :Hippolyte Taine (historien français)
- 1838 : John Muir (écrivain naturaliste américain)

Décès

- 0586 : Léovigild (roi des Wisigoths)
- 1509 :Henri VII d’Angleterre
- 1910 :Marc Twain (écrivain des USA)

*

0a134.jpg0a186.jpg0a114.jpg0a122.jpg0a109.jpg

0 commentaire à “Le 21 avril…RACINE”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire