• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 10 juin 2010

Archives pour 10 juin, 2010

Le 10 juin…PATACHOU

*

Le 10 juin 1918
naissait

PATACHOU

*

0a23.jpg

 

*

Née  Henriette Ragon  dans le XII° à Paris, elle commence sa vie active comme dactylo-employée d’usine-marchande de chaussures-antiquaire…
avant de diriger, en 1948, un Cabaret-restaurant portant son nom
.

A cette occasion, elle se lance dans la chanson…
tout en offrant leur chance à des débutants, comme Georges Brassens, dont elle sera la première interprète.

Demandée pour des tournées en France,
elle sera rapidement, et pendant une vingtaine d’années, l’ambassadrice de la chanson française dans le monde entier. 

*

0a24.jpg

*

Les amoureux qui s’bécott’nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s’fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes
Les amoureux qui s’bécott’nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s’disant des « Je t’aime » pathétiques
Ont des p’tit’s gueul’ bien sympatiques

*

Ils se tiennent par la main
Parlent du lendemain
Du papier bleu d’azur
Que revêtiront les murs de leur chambre à coucher
Ils se voient déjà doucement
Ell’ cousant, lui fumant
Dans un bien-être sûr
Et choisissent les prénoms de leur premier bébé

*

Les amoureux qui s’bécott’nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s’fouttant pas mal du regard oblique
Des passants honnêtes
Les amoureux qui s’bécott’nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics
En s’disant des « Je t’aime » pathétiques
Ont des p’tit’s gueul’ bien sympatiques

*

Quand la saint’ famill’ machin
Croise sur son chemin
Deux de ces malappris
Ell’ leur décoche hardiment des propos venimeux
N’empêch’ que tout’ la famille
Le pèr’, la mèr’, la fille
Le fils, le Saint Esprit
Voudrait bien de temps en temps pouvoir s’conduir’ comme eux

*

Les amoureux qui s’bécott’nt sur les bancs publics
Bancs publics, bancs publics…/…

*

0a33.jpg

*
***
*

 Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Le 10 juin...PATACHOU dans Artistes 0a42Elle offrira aussi ses talents de comédienne au cinéma et au théâtre…
sans oublier la télévision
où sa prestation de matriarche fut remarquée dans

« Orages d’été »

 la saga estivale de 1980.

*
***
*

Autres 10 juin

*

- 1793 : Napoléon quitte définitivement la Corse
- 1907 : départ de la course entre Paris et Pékin
- 1990 : l’équatorien Andrès Gomez remporte Rolland Garros

Naissances

- 1804 : Hermann Schlegel (ornithologue allemand)
- 1819 : Gustave Courbet (peintre français)
- 1840 : Theodor Philipsen (peintre danois)

Décès

- 0323 avant J.C. Alexandre le Grand
- 1190 : Frédéric Barberousse (empereur germanique)
- 2004 : Ray Charles  (
http://osee.unblog.fr)

*

0a52.jpg


BIENVENUE

Osee 3
est le troisième volet
d'un blog-actualité
Aujourd'hui-Hier
osee/osee2
Merci pour vos avis
(Commentaires)
Fraternellement vôtre

Auteur:

osee3

Articles récents

Sérénité

Tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même.
Nulle retraite n'est plus tranquille ni moins troublée pour l'homme que celle qu'il trouve en son âme.
Marc-Aurele

POLITIQUE

La politique est l'art d'obtenir
de l'argent des riches
des suffrages des pauvres
sous prétexte des les protéger les uns des autres.

MONDIALISATION

Souhaitez-vous une politique
une économie avec

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

PAIX

De leurs épées
ils forgeront des socs
Et de leur lances
des serpes.
Une nation ne tirera plus
l'épée contre une autre,
Et l'on ne s'entraînera plus à la guerre.
ANC. TEST.
(Isaîe,II,4)

Mère

Dieu n'aurait pu être partout et, par conséquent, il créa les mères. (Proverbe juif)

COMPRENDRE

Tu veux comprendre Dieu
mais d'abord comprend l'homme
Je t'en défie
Allons ! définis, classe, nomme
L'être mystérieux
que tu portes en toi
Scrute avec ton regard
flaire avec ta narine
Fouille-toi,
tire-toi l'homme de la poitrine
Et mets-le sur la table
et penche-toi pour voir
Ce que c'est que ce monstre
éblouissant et noir !
Qu'en dis-tu ?
Te plaît-il que nous parlions de l'homme ?
Es-tu flamme et génie ?
es-tu bête de somme ?
Dis, parle. Oh ! quel spectacle étrange que ceci :
Un dieu monstre,
un esprit par la chair obscurci,
Vivant, comme debout
sur le tranchant d'un glaive,
Entre l'ombre qui monte
et l'aube qui se lève,
Du ciel
dans le fumier toujours précipité
Et d'une extrémité dans l'autre extrémité
Et ramené sans cesse
au point dont il dévie
Par l'oscillation lugubre de la vie.
HUGO

DEPUTE

Célèbre réplique lancée à l'Assemblée nationale par un député qu'un collègue traitait d' "imbécile" :
Dans ce cas, vous pouvez voter pour moi. Je suis qualifié pour vous représenter !

juin 2010
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930