Le 16 septembre…V. JARA

*

Le 16 septembre 1973
décédait

Victor JARA

*
***

0a54.jpg

*

Victor Lidio Jara Martinez  le 28 septembre 1932 à San Ignacio  (près de la capitale), dans une famille de modestes paysans…sa mère chantant le folklore a dû lui apprendre les rudiments de la guitare.

Au décès de celle-ci, très éprouvé, il fréquentera le Séminaire…puis entrera à l’Université. Son intérêt pour les musiques traditionnelles l’amènera à travailler au recensement du Folklore chilien.

Il aura un vie très active dans les milieux du théâtre et de la musique lui permettant des missions de directeur…mais c’est surtout comme auteur-compositeur-chanteur et son répertoire contestataire qu’il fixera son nom dans la mémoire internationale. 

*

0a93.jpg

*

Membre du Parti communiste, opposé à la guerre au Vietnam, devenu un des principaux soutien de l’Unité Populaire  et partisan de Salvator Allende…il connaîtra, aussi, une fin tragique.

*

 0a15.jpg

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Aux élections législatives de mars 1973, l’opposition du parlement à Allende s’amplifie…le Chili est au bord de la guerre civile.
En août 1973, Allende nomme Augusto Pinochet la tête de l’armée…celui-ci le renversera 
le 11 septembre 1973.
(Date à rapprocher du 11 septembre 2001 ?)

Le jour du coup d’État Victo Jara  est en route vers l’université technique de l’État.
Enlevé par les militaires, transféré au Stade National (en compagnie d’autres militants pro-Allende)
torturé, mains brisées…il meurt ensuite criblé de balles le 16 septembre 1973, (quelques jours avant son 41e anniversaire.)

Son martyre en fera un mythe.
L’écrivain Miguel Cabezas ayant raconté ses dernières minutes…
Après l’avoir passé à tabac, les militaires lui auraient coupé les doigts et ordonné de chanter.
Par défi, Jara aurait entonné l’hymne de l’Unité Populaire !
Furieux, ses tortionnaires l’auraient criblé de balles, ainsi que les prisonniers qui chantaient avec lui.
Cette fin a donné lieu à plusieurs chansons, dont celle ci-dessous.

*
***
*

 http://www.dailymotion.com/video/xsgpr

*
***
*c

Autre 16 septembre

*

- 1959 : De Gaulle propose l’autodétermination à l’Algérie
- 1982 : Massacre de Sabra et Chatila
- 1908 : Fondation de la compagnie Général Motors.

Naissances

- 1387 : Henri V d’Angleterre
- 1823 : Francis Parkman (historien américain)
- 1901 : Louis Joxe (homme politique français)

Décès

- 1380 : Charles V (roi de France)
- 1824 : Louis XVIII (roi de France)
- 2001 : A.R. Ratsimamanga (scientifique malgache).

*

0a32.jpg

*

0 commentaire à “Le 16 septembre…V. JARA”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


BIENVENUE

Osee 3
est le troisième volet
d'un blog-actualité
Aujourd'hui-Hier
osee/osee2
Merci pour vos avis
(Commentaires)
Fraternellement vôtre

Auteur:

osee3

Articles récents

Sérénité

Tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même.
Nulle retraite n'est plus tranquille ni moins troublée pour l'homme que celle qu'il trouve en son âme.
Marc-Aurele

POLITIQUE

La politique est l'art d'obtenir
de l'argent des riches
des suffrages des pauvres
sous prétexte des les protéger les uns des autres.

MONDIALISATION

Souhaitez-vous une politique
une économie avec

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

PAIX

De leurs épées
ils forgeront des socs
Et de leur lances
des serpes.
Une nation ne tirera plus
l'épée contre une autre,
Et l'on ne s'entraînera plus à la guerre.
ANC. TEST.
(Isaîe,II,4)

Mère

Dieu n'aurait pu être partout et, par conséquent, il créa les mères. (Proverbe juif)

COMPRENDRE

Tu veux comprendre Dieu
mais d'abord comprend l'homme
Je t'en défie
Allons ! définis, classe, nomme
L'être mystérieux
que tu portes en toi
Scrute avec ton regard
flaire avec ta narine
Fouille-toi,
tire-toi l'homme de la poitrine
Et mets-le sur la table
et penche-toi pour voir
Ce que c'est que ce monstre
éblouissant et noir !
Qu'en dis-tu ?
Te plaît-il que nous parlions de l'homme ?
Es-tu flamme et génie ?
es-tu bête de somme ?
Dis, parle. Oh ! quel spectacle étrange que ceci :
Un dieu monstre,
un esprit par la chair obscurci,
Vivant, comme debout
sur le tranchant d'un glaive,
Entre l'ombre qui monte
et l'aube qui se lève,
Du ciel
dans le fumier toujours précipité
Et d'une extrémité dans l'autre extrémité
Et ramené sans cesse
au point dont il dévie
Par l'oscillation lugubre de la vie.
HUGO

DEPUTE

Célèbre réplique lancée à l'Assemblée nationale par un député qu'un collègue traitait d' "imbécile" :
Dans ce cas, vous pouvez voter pour moi. Je suis qualifié pour vous représenter !

septembre 2010
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930