Le 23 février…LAUREL

*

Le 23 février 1965
décédait

Stan LAUREL

*
***

0a8.jpg

***
*

Stanley Jefferson, le 16 juin 1890 à Ulverston (Nord de la Grande-Bretagne)
dans une famille de gens du spectacle, il ne fait pas de longues études ne rêvant que de « monter sur les planches« .

Débutant au Music-Hall dans un spectacle de pantomime, Mummings Birds, puis doublure de Chaplin en 1912… ils débarquent aux USA…où Charlot prend son essor.

*

0a13.bmp0a8.bmp0a13.bmp

*

Se retrouvant seul, il trouve rapidement un contrat avec Universal et commence une série de courts métrages humoristiques muets.

Son premier film, sous le nom deStan Jefferson (1917)…Nuts in May
lui fait rencontrer Mae Dahlberg ; elle lui conseille de prendre le pseudonyme de Stan Laurel….Suivra une liaison de plusieurs années pendant lesquelles vivant en concubinage elle utilisera le pseudo de Mae Laurel dans plusieurs films.

C’est au pendant le tournage de The Lucky Dog, (1920), qu’il rencontre Olivier Hardy…une série suivra qui fera d’eux le couple de comiques à succès passé à la postérité avec la phrase fétiche de Hardy :

«  Tu m’as encore mis dans un beau pétrin »
reprise à 17 reprises.

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Dès le départ de Mae, rentrée en Autriche, il se consacrera surtout à l’écriture de scénario et à la réalisation.
Son 1er film parlant ?
Avec Olivier hardy en 1929 :  Une nuit extravagante.
Les cinéphiles apprécient surtout : Les conscrits.

*
***
*

Image de prévisualisation YouTube

*
***
*

Laurel  fut notamment récompensé par :
- un Oscar d’honneur lors de la 33ème cérémonie en 1961
- un Trophée Screen Actor Guid en 1963 pour l’ensemble de son oeuvre.

Il fut ravi à l’affection des siens par une crise cardiaque.

*

0a101.bmp

*

Autres 23 février

*

- 1455 : publication de la Bible de Gutenberg (http://osee.unblog.fr )
- 1836 : début du siège de Fort Alamo (Texas)
- 1893 : Rudolf Diesel (
http://osee3.unblog.fr)

Naissances

- 1583 :J.B. Morin de Villefranche (mathématicien-astrologue français)
- 1850 :César Ritz (hôtelier suisse)
- 1924 : Claude Sautet (
http://osee3.unblog.fr)

Décès

- 1464 : Zhengtong (empereur de Chine)
- 1942 : Paul Winter (discobole français)
- 2001 : Robert Enrico (cinéaste français)

*

0a141.jpg0a141.jpg0a141.jpg

*

0 commentaire à “Le 23 février…LAUREL”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


BIENVENUE

Osee 3
est le troisième volet
d'un blog-actualité
Aujourd'hui-Hier
osee/osee2
Merci pour vos avis
(Commentaires)
Fraternellement vôtre

Auteur:

osee3

Articles récents

Sérénité

Tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même.
Nulle retraite n'est plus tranquille ni moins troublée pour l'homme que celle qu'il trouve en son âme.
Marc-Aurele

POLITIQUE

La politique est l'art d'obtenir
de l'argent des riches
des suffrages des pauvres
sous prétexte des les protéger les uns des autres.

MONDIALISATION

Souhaitez-vous une politique
une économie avec

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

PAIX

De leurs épées
ils forgeront des socs
Et de leur lances
des serpes.
Une nation ne tirera plus
l'épée contre une autre,
Et l'on ne s'entraînera plus à la guerre.
ANC. TEST.
(Isaîe,II,4)

Mère

Dieu n'aurait pu être partout et, par conséquent, il créa les mères. (Proverbe juif)

COMPRENDRE

Tu veux comprendre Dieu
mais d'abord comprend l'homme
Je t'en défie
Allons ! définis, classe, nomme
L'être mystérieux
que tu portes en toi
Scrute avec ton regard
flaire avec ta narine
Fouille-toi,
tire-toi l'homme de la poitrine
Et mets-le sur la table
et penche-toi pour voir
Ce que c'est que ce monstre
éblouissant et noir !
Qu'en dis-tu ?
Te plaît-il que nous parlions de l'homme ?
Es-tu flamme et génie ?
es-tu bête de somme ?
Dis, parle. Oh ! quel spectacle étrange que ceci :
Un dieu monstre,
un esprit par la chair obscurci,
Vivant, comme debout
sur le tranchant d'un glaive,
Entre l'ombre qui monte
et l'aube qui se lève,
Du ciel
dans le fumier toujours précipité
Et d'une extrémité dans l'autre extrémité
Et ramené sans cesse
au point dont il dévie
Par l'oscillation lugubre de la vie.
HUGO

DEPUTE

Célèbre réplique lancée à l'Assemblée nationale par un député qu'un collègue traitait d' "imbécile" :
Dans ce cas, vous pouvez voter pour moi. Je suis qualifié pour vous représenter !

février 2011
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28