To day…LAZARE

-

To day...LAZARE dans Anniversaire 0a1ai5

-

aaaaaaaaaaalazare-300x135 Résurrection - Christianisme - Foi - Miracle - Evangile dans Histoire

-

« Il y avait un homme malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur. C’était cette Marie qui oignit de parfum le Seigneur et qui lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c’était son frère Lazare qui était malade. Les sœurs envoyèrent dire à Jésus :
« Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade ».

Après avoir entendu cela, Jésus dit :
« cette maladie ne mènera point à la mort ; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle ».
Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare.
Lors donc qu’il eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était, et il dit ensuite aux disciples :
« Retournons en Judée »
.
Les disciples lui dirent :
« Rabbi, les Juifs tout récemment cherchaient à te lapider, et tu retournes en Judée ! »
Jésus répondit :
« n’y a-t-il pas douze heures au jour ? Si quelqu’un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu’il voit la lumière de ce monde ; mais, si quelqu’un marche pendant la nuit, il bronche, parce que la lumière n’est pas en lui ».
Après ces paroles, il leur dit :
« Lazare, notre ami, dort ; mais je vais le réveiller ».
Les disciples lui dirent :
« Seigneur, s’il dort, il sera guéri ».

 dans Religion

Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu’il parlait de l’assoupissement du sommeil.
Alors Jésus leur dit ouvertement :
« Lazare est mort. Et, à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n’étais pas là. Mais allons vers lui ».

Sur quoi Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples :
« Allons aussi, afin de mourir avec lui. »
Jésus, étant arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre. Et, comme Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ, beaucoup de Juifs étaient venus vers Marthe et Marie, pour les consoler de la mort de leur frère.

*

 dans Sentiments*

Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison. Marthe dit à Jésus :
« Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort. Mais, maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera ».
Jésus lui dit :
« ton frère ressuscitera. »
Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour.
Jésus lui dit :
je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?
Elle lui dit :
oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde ».

Ayant ainsi parlé, elle s’en alla. Puis elle appela secrètement Marie, sa sœur, et lui dit :
« le maître est ici, et il te demande ».
Dès que Marie eut entendu, elle se leva promptement, et alla vers lui.
Car Jésus n’était pas encore entré dans le village, mais il était dans le lieu où Marthe l’avait rencontré.
Les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et qui la consolaient, l’ayant vue se lever promptement et sortir, la suivirent, disant :
« elle va au sépulcre, pour y pleurer ».

Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus, et qu’elle le vit, elle tomba à ses pieds, et lui dit :
« Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort ».
Jésus, la voyant pleurer, elle et les Juifs qui étaient venus avec elle, frémit en son esprit, et fut tout ému. Et il dit :
« où l’avez-vous mis ?
Seigneur, lui répondirent-ils, viens et vois ».
Jésus pleura.
Sur quoi les Juifs dirent : « Voyez comme il l’aimait ».
Et quelques-uns d’entre eux dirent :
« lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne mourût point ? »

Jésus frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre.
C’était une grotte, et une pierre était placée devant. Jésus dit :
« ôtez la pierre ».
Marthe, la sœur du mort, lui dit :
« Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu’il est là ».
Jésus lui dit : « ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? »

Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit
« Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours ; mais j’ai parlé à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé ».
Ayant dit cela, il cria d’une voix forte :
« Lazare, sors ! »… Et le mort sortit.

Evangile selon Saint Jean
(chapitre 11 – versets 1-44)

--

Ordre de Saint Lazare de Jérusalem
(aujourd’hui « Association des Hospitaliers de Saint Lazare de Jérusalem »)
avait pour tradition de procéder à l’investiture de ses membres le 17 décembre.
(En 1789, ce ne fut pas possible à cause de la Révolution.)

Pourquoi cette date du 17 décembre ?
C’est un 17 décembre qu’eut lieu la dédicace, en présence de saint Maximin, saint Eutrope et saint Trophime, d’un oratoire que sainte Marthe avait fait construire à Tarascon.
Elle y fut plus tard enterrée et y elle fut vénérée en compagnie de son frère Lazare, évêque et martyr.

(Raban Maurqui)
Donc, à Béthanie, le 17 décembre on fêtait Lazare et Marthe ;
à Tarascon on fêtait Marthe et Lazare.

-

-

Image de prévisualisation YouTube

-

-

N’est-ce pas

au moins un joli conte

pour les croyants symbole d’espérance ?

-

-

0a1a

-

-

Bonne fête
aux

LAZARE
(et dérivés)

*

Souvent quand St Lazare appelle le froid
il ne reste pas

-

0a1abb9

0 commentaire à “To day…LAZARE”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


BIENVENUE

Osee 3
est le troisième volet
d'un blog-actualité
Aujourd'hui-Hier
osee/osee2
Merci pour vos avis
(Commentaires)
Fraternellement vôtre

Auteur:

osee3

Articles récents

Sérénité

Tu peux, à l'heure que tu veux, te retirer en toi-même.
Nulle retraite n'est plus tranquille ni moins troublée pour l'homme que celle qu'il trouve en son âme.
Marc-Aurele

POLITIQUE

La politique est l'art d'obtenir
de l'argent des riches
des suffrages des pauvres
sous prétexte des les protéger les uns des autres.

MONDIALISATION

Souhaitez-vous une politique
une économie avec

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Commentaires récents

PAIX

De leurs épées
ils forgeront des socs
Et de leur lances
des serpes.
Une nation ne tirera plus
l'épée contre une autre,
Et l'on ne s'entraînera plus à la guerre.
ANC. TEST.
(Isaîe,II,4)

Mère

Dieu n'aurait pu être partout et, par conséquent, il créa les mères. (Proverbe juif)

COMPRENDRE

Tu veux comprendre Dieu
mais d'abord comprend l'homme
Je t'en défie
Allons ! définis, classe, nomme
L'être mystérieux
que tu portes en toi
Scrute avec ton regard
flaire avec ta narine
Fouille-toi,
tire-toi l'homme de la poitrine
Et mets-le sur la table
et penche-toi pour voir
Ce que c'est que ce monstre
éblouissant et noir !
Qu'en dis-tu ?
Te plaît-il que nous parlions de l'homme ?
Es-tu flamme et génie ?
es-tu bête de somme ?
Dis, parle. Oh ! quel spectacle étrange que ceci :
Un dieu monstre,
un esprit par la chair obscurci,
Vivant, comme debout
sur le tranchant d'un glaive,
Entre l'ombre qui monte
et l'aube qui se lève,
Du ciel
dans le fumier toujours précipité
Et d'une extrémité dans l'autre extrémité
Et ramené sans cesse
au point dont il dévie
Par l'oscillation lugubre de la vie.
HUGO

DEPUTE

Célèbre réplique lancée à l'Assemblée nationale par un député qu'un collègue traitait d' "imbécile" :
Dans ce cas, vous pouvez voter pour moi. Je suis qualifié pour vous représenter !

décembre 2012
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31